Historique

L’histoire du MAURABLIA

rédigé par son skipper Gilbert Poujoulat en 2015.

C’est dans les années 50 que mon père a acheté le 1er Maurablia, un Lacustre d’occasion avant de s’en faire construire un neuf une dizaine d’années plus tard. Ce sont sur ces Lacustres que j’ai tout appris et lorsqu’il fut vendu, c’est tout naturellement que je me suis tourné vers un bateau, également en bois et conçu pour les airs lémaniques.

Le Luthi 28 a vu le jour au chantier naval René Luthi à Crans et à été mis à l’eau en 1978. Il représentait un parfait compromis entre croisière, nous étions déjà 5 en famille et régates que j’ai beaucoup pratiquées avec les Lacustre. J’ai conservé le nom Maurablia qui avait accompagné toute ma jeunesse et qui continue à faire partie intégrante de ma famille.

Le Maurablia est le nom du vent blanc, chaud et souvent soutenu, mais traduit en patois vaudois “Moura Blia” qui signifie le vent qui murit les blés. La polyvalence de sa conception nous a permis de faire de nombreuses croisières autour du lac avec Marianne et nos trois moussaillons que sont François, Xavier et Virginie mais également de participer à beaucoup de régates dans le petit-lac.

Ainsi, le Championnat du Petit Lac a été créé la même année que les premiers bords du bateau en 1978, il s’appelait alors Championnat genevois des Yachts de croisière; Maurablia a donc participer, sans exception, à toutes ses éditions depuis sa création d’où le challenge à son nom lancé pour les 25 ans du championnat et du bateau. Maurablia a participé à 37 Bol d’Or et autant de Genève-Rolle-Genève.

Pour ses 25 ans de bons et loyaux service, il a eu droit à un lifting complet auprès du chantier qui l’a vu naître et je me souviens de l’émotion de Mme Luthi lors de la remise à l’eau de ce bateau bois, conçu et construit par son mari René, alors décédé. Je n’ai pas comptabilisé les milles qui ont défilés sous sa coque mais entre croisières, régates, convoyages, hivernales et entraînements, Maurablia a largement entamé son 2éme tour du monde !

mau 19_02-02

La recette de sa « jeunesse » et de sa présence constante sur le lac, c’est à son équipage, d’une fidélité et d’une motivation à toute épreuve, qu’il le doit. Pas loin de 3 générations se partagent depuis plus de 15 ans son cockpit et son pont avant. Ce n’est pas Tintin de 7 à 77 ans mais Maurablia avec une fourchette d’amis de 25 à 75 ans.

La recette est simple, nous sommes 8 à 9 copains et copines qui fixons, en début d’année, le programme officiel de la saison en rajoutant quelques événement sympathiques tels la semaine de la voile du CVSNG et la croisière Eynard sans oublier les Hivernales. Nous annonçons par oui ou non nos disponibilités afin d’être toujours 4 ou 5 à chacune de nos régates et çà fonctionne.

Vu l’ambiance qui règne à bord depuis des années, nous sommes convaincus que cet « Esprit Maurablia » durera encore de nombreuses années.

Un nouveau spi pour les 70 ans du skipper

Un nouveau spi pour les 70 ans du skipper